Au sujet des lettres

Auteur  
# 06/07/2011 à 14:23 Camaieu92
J'ai une petite remarque concernant les lettres. En les obesvant, celle intitulé : Lettre reçue par George Lusk le 16 octobre 1888, je me suis posé une question, l'écriture est assez grossière en général, mais, sur la fin on voit deux mots et quelques lettres qui sont écrit de manière plus normal, un peu comme si quelqu'un cherchait à camoufler son écriture. Pour Obtenir une écriture comme cela, 1 - il faut être vraiment malade. Ou 2 - il suffit d'écrire de la main gauche si on est droitier ou vice versa, ce qui expliquerait que certaine lettre soit plus en rapport avec la calligraphie de l'époque et d'autre complètement farfelu. Mais tout cela n'est qu'une hypothèse.
# 09/07/2011 à 09:19 Hugyz
Les lettres restent sujet à caution, car rien ne permet d'affirmer qu'elles viennent bien de Jack. On pense plutôt qu'elle furent écrites par un journaliste du Star en mal de sensation. Comme beaucoup d'éléments dans cette affaire, il faut rester très prudent quant à leur possible provenance du tueur. Cela dit, il y a effectivement quelque chose de curieux dans la forme et l'orthographe et on ne peut s'empêcher de penser que l'auteur a volontairement tenté de se faire passer pour un inculte. La forme est relativement correcte mais l'orthographe est trop grossièrement faussée. Notamment lorsqu'il écrit le mot "kidney" de deux manières différente dans la même lettre par exemple.
# 02/02/2012 à 19:18 Alfred de Rognard
La lettre "From Hell" et ce qui a été écrit sur le mur de Goldon Street sont intéressantes.
Le mot Juif est ortographié Juews (une erreur) et dans a lettre From Hell il y a plein d'erreurs de ce type.
J'en déduis qu'il n'y a qu'un seul et même auteu. Que L'Openshaw letter est aussi de Jack vu l'écriture (le style et les fautes). Que Jack est inculte et psychopathe mais très malicieux et joueur. Il ne cesse de dire dans ses lettres "Catch me when you can".
Jack l'Éventreur est ... Aaron Kosminski.
Il faut être fort et manier ses mains pour étrangler une femme. Vous imaginez si la femme arrive à s'en sortir ? C'est pas un gars vieux ou maigre
# 13/04/2012 à 18:22 Gawain
C'est clair que c'est lettres n'ont pas étaient écrite par le meurtrier, mais par des sadiques que l'histoire avaient interessé et qu'il voulaient faire les rigolos...
# 17/07/2012 à 14:20 hugyz
Attention à l'inscription de Goulston Street ! Rien ne permet d'affirmer formellement qu'il s'agit de Jack. Il faut savoir que certains ripperologues pensent que ce graffiti était probablement sur ce mur bien avant le crime. Il subsistait une grosse tension raciale dans le West End. De plus, il faut remarqué la synthaxe et l'orthographe dans ce message. La synthaxe fait penser à un style russe ou français. L'orthographe est correcte à l'exception du mot "juewes", ce qui est en contradiction avec les lettres truffées d'erreurs, même s'il on sait qu'elles ne sont probablement pas de Jack. Il est fort probable que Jack ait saisit l'occasion de poser le morceau de tablier au pied du mur en aperçevant la phrase, afin de brouiller les pistes. L'inscription fut tout de suite enlevée par la police afin d'éviter des scènes de lynchage de la communauté juive.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site