H.H. HOLMES

 

hh-holmes-2.jpg

Herman Webster Mudgett (H.H. Holmes 1860-1896), Premier tueur en série aux Etats-Unis qui a sévit entre 1893 (expo universelle de Chicago) et 1896. Issu d'une famille de pionniers, Holmes décroche un diplôme d'assistant pharmacien en 1884 et se fabrique un faux certificat de médecin. A partir de cette année, il officie à Chicago dans une pharmacie puis, étonnement avec la disparition de la gérante, il devient responsable, achète du terrain et construit ce qu'on appelera "le chateau des meurtres". H.H. Holmes aura officiellement tué 27 personnes, mais d'après plusieurs écrivains, il aurait tué près d'une centaine de personnes. Son hôtel-château était truffé de pièges, de passages, de trappes, qui lui permettait de mettre à mal ses pulsions meurtrières.

C'est Jeff Mudgett, son arrière petit-fils, qui dévoilera la possibilité que son aieul puisse être Jack l'Eventreur dans son livre "Bloodstains" paru en 2011. il se base notamment sur des lettres que H.H. Holmes avait écrit en prison et dont la graphologie ressemblait à s'y méprendre à celle des lettres de Jack l'Eventreur. Elles seront notamment authentifiée à 80% par un institut américain spécialisé dans la graphologie criminelle. En plus ses faits et gestes en 1888 restent plutôt obscures. Enfin, il explique que la majorité de ses victimes étaient des femmes. H.H. Holmes était particulièrement cruel et profitait de son château pour faire des dissections et vendait les cadavres aux instituts médicaux.

Cependant rien ne permet d'affirmer que le premier tueur en série des Etats-Unis fut présent en Angleterre à l'époque des faits. H.H. Holmes était réputé pour être aussi un menteur invétéré. Ces propos sont donc à prendre avec des pincettes. De plus, H.H. Holmes était depuis 1887 en fonction dans sa pharmacie à Chicago. Plusieurs témoignages affirment qu'il était bien en gestion de cette fameuse pharmacie après la subite disparition de la gérante, qui d'après ses dires, s'était établie en Californie. Il semblerait plutôt qu'elle soit sa première victime...! Mais rien ne permet de le prouver.

Ce qu'il faut aussi souligner, c'est le fait que les écritures de l'époque était souvent très similaires les unes des autres. Beaucoup de gens écrivait avec ce style caractéristique penché et lié. De plus, nous savons que les lettres de Jack l'Eventreur n'ont probablement pas été écrites par le tueur.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site