Mary-Jane Kelly

 

 

 

 

 

 

Date de naissance : 1863

Date du décès : 09.11.1888

Nom de jeune fille : Mary-Jane Kelly

Dernier domicile : 9, Miller's Court

On ne sait que peu de choses sur Mary-Jane. Les seules informations connues viennent de Joseph Barnett, compagnon de la victime, qui lui, les tenait de Mary-Jane. Apparement, elle serait née à Limerick en Irlande d'une famille de 8 enfants. Elle aurait eu une bonne éducation et aurait quitté le domicile familiale à 16 ans en direction de Cardiff au Pays de Galles. Accompagnée d'un cousin, elle se serait livrée à la prostitution. Cependant la police galloise n'aurait eu aucunes traces de sa venue. En 1879, elle aurait rencontré un certain Davies avec qui se serait tué dans une explosion quelques années plus tard. En 1884, elle aurait rejoint Londres et travaillé au service d'un homme qui l' aurait emmenée plusieurs fois à Paris. N'aimant pas la ville, elle serait revenue et se serait livrée à la prostitution. Ses connaissances parlent d'elle comme un fille intelligente, décente et propre sur elle. Cependant, elle devenait agressive et vulgaire lorsqu'elle était éprise de boisson. Elle fut enterrée le 18 novembre au St-Patrick Catholic Cemetery de Langthorne.

 

Rapport du médecin légiste

ATTENTION : Le rapport du médecin est particulièrement épouvantable !

Mary Kelly, comme elle a été trouvée dans son lit au 13 de Miller's Court

Le corps gisait nu dans le milieu du lit, les épaules sont à plat, mais l'axe du corps incliné vers le côté gauche du lit. La tête était tournée sur la gauche. Le bras gauche  était près du corps avec l'avant-bras fléchi à angle droit et posé sur le ventre. Le bras droit était légèrement enlevé du corps et il est posé sur le matelas. Le coude plié, avec les doigts crispés. Les jambes étaient écartées, la cuisse gauche à angle droit sur le tronc pour former un angle obtus avec le pubis.
La peau de la surface de l'abdomen jusqu'aux cuisses a été supprimée et la cavité abdominale vidée de ses viscères. Les seins ont été coupés et les bras mutilés par des blessures en dents de scie. Les tissus du cou ont été sectionnés jusqu'à l'os. Les viscères et certains organes ont été trouvés dans différents endroits à savoir: l'utérus et un des reins, avec un sein sous la tête, l'autre sein sur le pied droit. Le foie entre les pieds, les intestins, sur le côté droit du corps et la rate sur le côté gauche du corps. Des morceaux de chaire, probablement provenant des cuisses, ont été posés sur la table et sur le poêle. Les vêtements imbibés de sang se trouvaient à l'angle droit du lit et sur le plancher sous une mare de sang qui couvre environ deux pieds carrés. Le mur du côté droit du lit à la hauteur du cou de la victime a été marqué par le sang qui a dû gicler dans un certain nombre de projections distinctes.
Le visage a été tailladé dans toutes les directions, le nez, les joues, les sourcils, les oreilles étant en partie enlevé. Les lèvres étaient blanchies et coupées par plusieurs incisions obliques vers le menton. Il y avait également de nombreuses incisions irrégulières sur l'ensemble du visage. Le cou a été tranché jusqu'aux vertèbres, la cinquième et la sixième étant profondément échancrées. Les coupures de la peau à l'avant du cou présentait des ecchymoses distinctes. La trachée a été coupée à la partie inférieure du larynx et à travers le cartilage cricoïde.
Les deux seins furent prélevés par des incisions circulaires, le muscle jusqu'aux nervures étant encore attaché à la poitrine. Les intercostales entre les quatrième, cinquième et sixième côtes ont été sectionnés et le contenu du thorax est visible à travers les ouvertures. La peau et les tissus de l'abdomen de l'arc costal au pubis ont été supprimés en trois grands volets. La cuisse droite a été dénudée jusqu'à l'os, y compris les organes externes de reproduction, et une partie de la fesse droite. La cuisse gauche, a été dépouillée du carénage de la peau et des muscles jusqu'au genou. Le mollet gauche montrait une entaille longue et profonde à travers la peau et les tissus musculaires, partant de cinq pouces au-dessus de la cheville et atteignant le genou. Les deux bras et avant-bras avait de vaste plaies déchiquetées. Le pouce droit a montré une petite incision superficielle d'environ un pouce de long, avec une extravasation de sang dans la peau, et il y avait plusieurs écorchures sur le dos de la main.
À l'ouverture du thorax, il a été constaté que la partie inférieure du poumon droit a été écrasée et arrachée. Le poumon gauche était intact. Dans les sécrétions du poumon, il y avait plusieurs « nodules de consolidation ».
Le péricarde était ouvert et le cœur absent. Dans la cavité abdominale il y avait de la nourriture partiellement digérée comprenant du poisson et de pommes de terre, et de la nourriture analogue a été constatée dans le reste de l'estomac attaché à l'intestin. Le sang sur le mur a été produit par la rupture de l'artère carotide, qui était la cause du décès. Les blessures ont été infligées alors que la défunte était couchée sur le côté droit du lit

 

 

 

Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site