Les victimes

 

Officiellement Jack l'éventreur a cinq victimes à son actif, même si la police a eu longtemps des doutes sur l'ultime. Effectivement le mode opératoire et le lieu sont un peu différents des autres. Par contre les lésions et le prélèvement d'organes incitent indubitablement à penser qu'il fut l'oeuvre du même tueur dans une folie meurtrière.

Dans les archives de la Metropolitan Police, on découvre que sept autres victimes auraient pu faire partie du tableau de chasse du tueur. Seulement, une fois de plus, les modes opératoires et les lésions sont très différents des victimes officielles.

Pour certains experts et "ripperologistes", un de ces sept cas semble pourtant très probable. Celui de Martha Tabram, tuée quelques temps avant la première victime officielle. Je me ralie également volontiers à cette hypothèse, dans le sens, où on pourrait allégrement penser qu'elle fut son coup d'essai.

Les cinq victimes officielles sont :

Mary-Ann Nicolls    Annie Chapman   Elizabeth Stride Catherine Eddows Marie-Jane Kelly

 

 

Cliquez sur la photo des victimes pour accéder à leur biographie et rapport d'autopsie

Autres victimes possibles

Martha Tabram (1848 - 1888)

Née Martha White, elle est retrouvée vers 4h45 le 7 août 1888, gisant dans une marre de sang, par un locataire au première étage d'un immeuble de George's Yard. Le Dr. Killeen constate le décès à 5h30 et ajoute que la victime a été tuée aux alentours de 2h30. Il relève 39 coups de couteau, dont 21 sur le torse. D'après le médecin, l'arme devait être un couteau ordinaire, sauf pour la blessure du sternum, qui semble provenir d'une dague ou d'une baïonnette.

D'après ces constatations et le témoignage d'une amie, la police suspecte un marin en escale, qui aurait été vu avec la victime peu de temps avant sa mort. Pourtant le lieu, la date et la violence du crime pousseront la police à classer le dossier dans les archives de Jack l'Eventreur, après les événements de Whitechapel. Même si le mode opératoire est assez différent et qu'aucunes mutilations n'aient été effectuées, bon nombre de criminologues et experts pensent que cet acte pourrait être une sorte de coup d'essai du tueur de Whitechapel.

Alice Mc.Kenzie (1849 - 1889)

Son corps fut retrouvé le 17 juillet 1889 sur Castle Alley par le policier Walter Andrew à 0h45. Le Dr. Bagster Philips constate le décès à 1h10 et affirme que la victime a été tuée très récemment puisque le sang qui s'est écoulé du cou d' Alice commence seulement à se coaguler. La mort est survenue suite à la rupture de l'artère carotide. 3 blessures sont relevées sur la gorge et plusieurs entailles peu profondes sont visibles sur l'abdomen. Après l'examen à la morgue le Dr. Philips a exclu la relation entre ce meurtre et ceux perpetrés à Whitechapel. Le superintendant Anderson a appuyé cette hypothèse. Les entailles sont trop légères et les coups de couteau sur la gorge ne sont pas très profonds. De plus la mort n'a pas été provoqué par suffocation. Avis que le Dr. Bond, qui a osculté le corps un jour après les faits, ne partage pas. Il est clair que le corps avait déjà entamé sa décomposition, et les tissus près des entailles pouvaient faire paraitre les blessures plus profondes qu'elle ne l'étaient.

Lydia Hart (? - 1889)

Le 10 septembre 1889, le policier William Pennett découvre sous une arche du pont de chemin de fer de Pinchin Street le torse d'une femme recouvert d'une vieille chemise. La région abdominale a été lourdement mutilée, mais aucun prélèvement d'organe, ni aucune lésion génitale n'est remarquée. La date de la mort est estimée au 8 septembre (une année après le meurtre de Chapman !). La police ne peut donner une identité formelle à ce cadavre, mais elle penche fortement pour une prostituée, qui a disparu depuis plusieurs jours, du nom de Lydia Hart. Elle n'en aura malheureusement aucune preuve formelle. Donald Swanson exclut la relation avec le tueur de Whitechapel, car le corps ne présente aucune lésion génitale. De plus les membres semblent avoir été tranchés au moyen d'une scie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site